Journal d’un médecin de brousse janvier 2014

Bonjour à tous,
Mois relativement calme marqué par une semaine de vacances lors de la venue de mon fils Thierry et de sa femme Laurence.
Je veux d’abord remercier Jérôme et Laurence Garamond qui m’ont apporté 3 ordinateurs en parfait état de marche. Le plus performant est allé à Joseph Thiam, ce jeune homme que j’ai inscrit dans une école d’ingénieur informaticien. C’était le bonheur pour lui.

boussoLe second est allé dans mon bureau à Joal, me servant à stocker informations et photos de mes patients, ainsi bien entendu qu’à mon fidèle Bousso à qui j’ai acheté une clé 3G, le tout marchant parfaitement bien.

Je garde le 3ème pour l’instant.

Merci également à Philippe Boudon qui m’a donné un thermomètre électronique cutané et une moniteur de patient, appareil qui permet d’avoir sous les yeux la tension, le pouls, l’électrocardiogramme et le taux d’oxygène dans le sang. Je l’ai installé à l’hôpital de Joal.

Merci enfin à Monsieur Jacques Hébert de la société Diego Sport qui a remis à Jérome Garamond à mon intention une défibrillateur NEUF. Il sera installé à l’hôpital de Joal après intervention d’un cardiologue qui viendra en expliquer le maniement au personnel.

Je n’ai pas eu ce mois-ci de grosses dépenses en dehors des aides médicales et alimentaires habituelles.
A venir une intervention qui s’avère assez lourde:
Aïda Dieng, petite fille de 2 ans atteinte de la maladie de Hirschsprung. Une partie de son colon ne fonctionne pas ce qui entraîne une constipation terrible avec des épisodes de sub-occlusion . La mère est complètement démunie, le père étant parti dès la naissance à l’annonce de la maladie de sa fille. Une intervention est nécessaire pour enlever la partie malade. Je ne sais pas encore si j’aurai le budget pour la faire opérer ici ou en France par l’intermédiaire d’une association.
J’aimerais connaître l’avis des médecins qui reçoivent ce courrier.

Omar Gueye qui figure depuis plusieurs mois dans ce journal. Après de multiples allers-retours à Dakar, il a été réopéré à Dakar le 6 février avec mise en place d’un matériel d’ostéosynthèse (fixation externe). Je le suivrai à son retour mais ne sais pas si il pourra se déplace. J’ai réussi à négocier cette intervention en échange de médicaments. Il me reste à prendre en charge ses déplacements sur Dakar.

Daouda Bousso cité en novembre, n’a toujours pas commencé ses cours dans le tourisme. Il a été affecté à l’université de Ziguinchor en Casamance, à 400 km de Joal, loin de sa famille et du club de foot-ball de 1er division de M’Bour où il a été intégré. Il a demandé d’être inscrit à l’université de Thiès (60 km de Joal). La procédure est engagée. Nous sommes en février et je lui ai dit que son année était bien compromise. Il me répond « qu’il  n’y a pas de problème » car les étudiants sont en grève ! Il n’y aura pas de grandes vacances. Inch Allah ! Il a toujours les 30 000 F cfa que je lui ai remis pour son inscription.

Ousmane est un petit garçon de 5 ans dont les parents ont péri dans un accident de voiture l’an dernier. Il a été adopté par Anna qui s’occupe de la vente des médicaments au dispensaire de Fadiouth où je vais tous les mercredis. La scolarité est de 6 000 F cfa/mois. Je lui donnerai 3 000 F cfa, estimant qu’elle doit aussi faire un effort de participation.

Cheikh Niang, jeune homme atteint d’une tumeur cérébrale est devenu aveugle et est en train de mourir doucement. Je le nourris de lait et de biscuits (10 000 F cfa).

Coulibaly, sans ressource, qui adore la lecture ce qui est rare dans ma clientèle, est venu me consulter avec un livre de Zola à la main car il était « très fatigué » financièrement! Il a hérité d’un sac de riz et d’une caisse de bouquins.

Emilie Sarr (novembre 2013). Son mari qui n’avait pas eu de salaire depuis 4 mois à eu un rappel de 2 mois? En me sollicitant pour l’aide mensuelle que je lui accordais, elle m’a affirmé qu’il n’avait pas été payé. Après enquête, j’ai pu constaté qu’elle m’avait menti et je lui ai signifié que je ne voulais plus la voir. Dur, dur !!

fatou légumesFatou « légume » à qui j’ai donné 20 000 F cfa pour recommencer son commerce de légumes .

Elle passe regulierement avec ses enfants qui l’aident à faire sa tournée.

amiAmy Dioh. Je lui avais payé des études de sage femme .
4 années sans résultat. Je lui avais demandé de présenter l’école de gendarmerie, ce qu’elle a fait .Elle est actuellement affectée à l’hôpital militaire comme infirmière gendarme est heureuse et infiniment reconnaissante à l’AMPAMS .
Salaire : 90.000 soit 150 euros! 

Est arrivé sur le compte de l’AMPAMS un don de Mademoiselle Becquet. J’aimerais qu’elle se manifeste car je souhaiterais la remercier et ne vois pas de qui il s’agit.

  • Au mois prochain donc!

3 réflexions au sujet de « Journal d’un médecin de brousse janvier 2014 »

  1. Bonjour Docteur. J’ai eu le plaisir de vous rencontrer lors d’un voyage chez mon amie Nadine Diop du Bentenier à M’bour,voici quelques années.Je venais voir ses écoles de petits à M’bodiene et M’bour mises en place avec l’aide de son association Tche Khanam et des multiples adhésion de ses adhérents en France.
    Votre fils, que j’ai rencontré récemment, je suis nantaise, m’a donné la possibilité d’accéder à votre site. Votre action remarquable auprès de la population, que je connaissais pour avoir rencontré les sœurs de votre dispensaire, et pour avoir lu votre bulletin de février, m’a beaucoup touchée, je souhaiterais vous apporter ma contribution.
    Dites moi, je vous prie , comment procéder pour vous faire parvenir quelques subsides pour continuer votre œuvre.
    Je pense revoir votre fils prochainement et lui en reparlerai.
    Croyez Docteur à ma vive considération.
    Anne-Marie
    44000 Nantes

    • Merci madame de votre commentaire si elogieux et je l espere mérité .Si vous desirez m aider financierement,ce dont j ai le plus besoin,vous pouvez cliquer sur la rubrique comment nous aider et vous aurez l adresse du tresorier a qui vous pourrez envoyer un cheque .Ce qui est le plus confortable pour moi c est de recevoir chaque mois un versement ,si minime soit il , sur le compte de l association , ,ce qui me permet de faire un bilan previsionnel de ce que je peux depenser .Enfin parlez de moi a vos relations et indiquez leur mon site .Bien a vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *